Les soft skills du Manager de Transition

Publié le 2021-10-5

Les softs skills représentent les qualités humaines & aptitudes comportementales. Associées à des hard skills, les compétences techniques, elles viennent toutes deux caractériser le profil d'un bon manager de transition. Les softs skills sont fondamentales pour la réussite de leur mission au sein des entreprises dans lesquelles ils interviennent et cela s’avère encore plus véridique au regard de notre monde professionnel actuel. En effet, un certain nombre de phénomènes, dont le fait que nous évoluons déjà depuis plusieurs années vers un monde de services (Ubérisation, GAFAM etc..), nous démontrent l’importance de ces softs skills. Elles sont à double dimensions puisqu’à la fois innées et acquises, elles recouvrent un large spectre de compétences. En tant que spécialistes de la transition, nous connaissons l’importance de ces qualités et les intégrons dans notre processus de sélection, que vous pouvez consulter directement sur cette page.

Il est possible de classer les soft skills en 4 catégories. Elles peuvent plus ou moins correspondre aux différentes étapes d'une mission de management de transition.

 

La connaissance de soi 

Cette catégorie de soft skills peut paraitre évidente mais elle est loin d’être négligeable. Le fait de se connaître permet d’être performant et dans la situation d’un manager de transition, de pouvoir résister à son propre stress ainsi que celui des autres. Une entreprise a souvent recours à un manager de transition dans le cas où elle a besoin de redynamiser rapidement son activité, parfois en situation de crise (en savoir plus). Le rythme se révèle donc très soutenu, des tensions peuvent ainsi naître et générer des conflits entre les collaborateurs. Le rôle du manager de transition est d’apaiser rapidement la situation en apportant des solutions pertinentes à travers des recommandations et un accompagnement stratégique.

 

La relation avec l’autre 

L’écoute, l’empathie & l’altruisme sont des traits de personnalités importants pour être un bon leader. Au démarrage de sa mission, le manager de transition doit faire un état des lieux de la situation dans l’entreprise. Il doit donc passer du temps à rencontrer, échanger et écouter les collaborateurs directs. Ainsi, cette soft skill relative à sa capacité d’écoute va lui permettre de rapidement discerner les personnes sur lesquelles il va pouvoir s’appuyer durant sa mission. Enfin, être empathique lui permettra d’être meilleur communicant et donc de faire adhérer plus facilement aux projets à mener. Le manager de transition doit identifier les arguments et le discours adéquats pour convaincre autant les collaborateurs que les décideurs.

 

Les Soft skills liées à l’action 

Le manager de transition est efficace dans la mesure où il est objectif. En tant qu’externe à l’entreprise, il a le recul nécessaire en plus de son expérience professionnelle pour prendre rapidement les décisions les plus judicieuses. Mener à bien sa mission passe sans aucun doute par sa capacité à s’adapter rapidement à son environnement. En parvenant à prendre de bons repères, le manager de transition ira à l’essentiel et prendra des initiatives. Le management de transition c’est avant tout la mise en place d'actions stratégiques sur un laps de temps défini et parfois concis, la gestion du temps est donc primordiale.

 

Les soft skills relatives à la dimension cognitive 

Les soft kills liées à l’ouverture d’esprit sont certainement les plus importantes car elles positionnent le manager de transition de manière durable, comme un intervenant reconnu dans ce métier. Il doit se montrer curieux surtout envers les nouvelles technologies et continuer à se former. La transformation digitale des entreprises amène sans cesse l’intégration de nouveaux outils pour optimiser les résultats ou bien encore améliorer l’organisation du travail. Elle est source d’opportunités et ne doit pas devenir un obstacle. Le manager de transition ne doit donc pas cesser d’apprendre pour évoluer et ainsi continuer à pouvoir répondre aux attentes des clients. En ayant cette capacité de renouvellement, il se démarquera de la concurrence.

Article Précédent

Quel est le secteur le plus concerné par les managers de la transition ? 

Article suivant

Quelles sont les fonctions les plus concernées par les missions de management de transition ? 

Connecting good people