Pourquoi le métier de manager de transition est-il en plein essor ?

Publié le 2021-9-20

Le management de transition est une pratique apparue en Europe du Nord, qui s'est largement développée en France, correspondant à la situation et aux tendances économiques actuelles. Les entreprises n'ont plus le temps ni la même organisation qu'auparavant. Un processus de recrutement est chronophage, pourtant le besoin de ressources qualifiées est toujours présent, voire plus qu'avant. L'accélération de la vitesse d'exécution des projets dans les entreprises, associée à la digitalisation, ont rendu les besoins en compétences relativement variés. Face à ces problématiques, le manager de transition apparaît comme une solution idéale pour les entreprises.

Le management de transition : les facteurs de son expansion

Selon une étude de décembre 2020 de XERFI France, le marché du management de transition représentait 440 millions d'euros en 2019 et ne cesse de croître depuis.

Cela s'explique par différents facteurs : l'évolution des mentalités vis-à-vis de ces métiers, la digitalisation des entreprises, des marchés de plus en plus volatils et une plus grande exigence des clients sur les prix, des projets de transformation complexes, des carve-outs ou des intégrations, la gestion de crise, l'accélération de la croissance, ... etc.

La digitalisation globale des entreprises est un des facteurs les plus importants : les projets sont de plus en plus complexes, les sujets sont récents et donc l'expertise se raréfie. Tous les secteurs sont touchés par la digitalisation et en particulier la distribution, l'assurance, la banque, les services. Cela représente un défi important pour une entreprise, sa pérennité dépend de sa capacité à évoluer avec son temps. Sa performance stratégique dépend de sa réactivité. La valeur historique d'une entreprise ne suffit plus à soutenir sa réputation, il est donc essentiel pour les acteurs établis d'anticiper l'émergence de nouveaux concurrents en adoptant des changements. Et c'est dans cette perspective de transformation que le Manager de Transition intervient : il identifie les opportunités, contrarie les menaces et anticipe les risques. Le Management de Transition est une solution flexible et un levier idéal pour les entreprises qui souhaitent comprendre et répondre à l'urgence de ces situations.

La croissance régulière du secteur prouve que le Management de Transition s'est enraciné en France et que les mentalités évoluent. L'offre est de plus en plus structurée et est donc de plus en plus perçue par le client comme un gage de qualité et d'assurance.

Le manager de transition : un expert qualifié et opérationnel

Le manager de transition est agile, adaptable et qualifié (environ 20 ans d'expérience). N'étant pas dans une logique statutaire, mais dans une logique de contribution, il est tourné vers la réalisation de sa mission, ce qui le rend particulièrement efficace et opérationnel.

De plus, faire appel à un manager de transition pour une entreprise est simple et accessible, il suffit de passer par une société de management de transition qui va non seulement garantir un processus accéléré mais aussi assurer la réussite de la mission grâce à son dispositif d'accompagnement : trajectoire de mission et suivi. Nous vous invitons à être exigeant avec vos partenaires afin qu'ils expliquent et garantissent leur méthodologie. (Notre méthodologie)

Cet essor du marché a également conduit à une ouverture à tous les secteurs et métiers : gestion financière, ressources humaines, industrie, supply chain, informatique, banque, assurance, juridique et fiscal, ingénierie, immobilier, marketing et vente, ainsi que toutes les fonctions managériales. (Découvrez nos interventions)

Le métier de manager de transition attire de plus en plus de personnes et est perçu comme une ressource externe aguerrie. Un acteur clé qui va contribuer au changement. En tant que médiateur et facilitateur, il crée un lien entre les fonctions et toutes les parties prenantes des projets qui lui sont confiés. Il comprend les enjeux opérationnels et est capable d'y participer.

À la une, Métier

Article suivant

L'interview de Jean-Marc LOUIS pour Forbes 

Connecting good people